Le mot du Président

Avenir et Gendarmerie n°181 – Février 2024
RECONSTRUCTION ET RENOUVEAU,
NOTRE FÉDÉRATION, CE N’EST PAS LA FIN D’UNE HISTOIRE 

Une période d’incertitude maitrisée, des dépenses devenues insupportables, environ 120 000 euros par an partagées entre la masse salariale et notre revue Avenir et Gendarmerie. Le changement est nécessaire et indispensable, nous oeuvrons pour un départ novateur nous permettant de reprendre le chemin tracé par notre fédérateur Eugène Charrier. Notre secrétaire Dominique Cascales nous a quittés le 31 janvier pour une retraite bien méritée après 20 années de bons et loyaux services. Nous sommes contraints de nous séparer de Jean-René Ngov infographiste, l’élément essentiel de la mise en page de notre revue. Rupture qui nous amène à modifier la procédure de réalisation d’Avenir et Gendarmerie, une action qui ne modifiera en rien sa conception. Nous en sommes toujours propriétaire, juste une économie de 40 000 euros annuel. Une bouffée d’oxygène qui fait vraiment du bien dans une situation difficile. Le 9 février, je quitte la présidence de la section FNRG de Luçon Sud Vendée Littoral pour me consacrer exclusivement au renouveau et au bien-être de notre fédération. Un projet se met en place, nous pourrons je l’espère constater ses bienfaits les mois à venir. Je souhaite avancer avec la confiance et l’adhésion de l’ensemble des administrateurs, présidents de sections et adhérents. Amitié à toutes et à tous.

André Saad, président national
Ensemble œuvrons pour le renouveau de notre Fédération